En ce courant du mois de Novembre, nous accueillons Dominique Drouet, découvrez l’homme et son travail d’auteur.

 

Dominique Drouet

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je suis passionné depuis mon enfance par la nature et la photographie. Dés 9 ans, jai commencé à photographier “les gens” avec le vieux 6×9 à mon père. Ensuite je me suis mis tout naturellement à la photo animalière avec un vieux 400 Tokina monté sur un Minolta SRT100X ! La rencontre avec les sujets à photographier est sans doute plus importante pour moi que l’acte photographique en lui-même. Le soucis c’est que tout m’intéresse !

 

 

La photo c’est : un hobby, une passion ou un métier ?

Depuis l’enfance c’est une passion, et cest devenu mon métier à 20 ans. Pour une partie salarié et pour l’autre partie à mon compte. Ces 2 activités me conviennent bien car de ce fait c’est très varié !

 

Quelles ont été les étapes importantes dans ton apprentissage de la photographie ?

J’ai commencé à 9 ans dans un photo club, ensuite jai rencontré un voisin de mes parents qui était photographe de pub sur Paris, il revenait souvent dans la région shooter. Avec lui j’ai beaucoup appris en éclairage, cadrage, etc, … En 1991 à Paris, j’ai été lauréat de la Fondation de France pour un reportage sur “Ventres jaunes”, ce reportage montrait la corrélation entre les potiers du Fuilet et la biodiversité de leur lande où ils extrayaient l’argile. Ce prix m’a ouvert les portes d’agences pour vendre mes images aux magazines et aux maisons d’éditions. Pendant 3 ans, j’ai été président du Groupe Photographique de Cholet, ce qui m’a permis de rencontrer de grands photographes mondiaux pour monter notre Quinzaine photographique internationale. Dernièrement, j’ai reçu 2 distinctions aux “Photographie de l’année“. Là encore, de belles rencontres avec “des grands” du monde de l’image !

 

Dominique Drouet, photographie animalière

© Dominique Drouet

 

Qui sont les photographes qui t’inspirent ? 

J’aime beaucoup le gros travail photographique que Jean Dieuzaide a fait dans les Hautes Pyrénées. Et j’adore le boulot de Pierre Gonnord. J’ai déjeuné avec lui, il m’a expliqué sa démarche où la photographie n’est que la finalité de ses rencontres. 

 

Quand as-tu commencé à t’intéresser à la photographie ?

A l’âge de 9 ans.

 

As-tu un souvenir d’une photographie que tu souhaites partager avec nous ?

La photographie d’un homme qui se recueille en cuissarde les pieds dans leau dans un cimetière inondé. En regardant une photo de Dieuzaide, un homme qui se recueillait dans un cimetière recouvert de neige, on ne voyait rien, on devinait les croix mais l’émotion était là, renforcée par un beau N&b. Je m’étais dit dans ma tête : ” faudrait que je fasse la même chose avec la Loire”. J’ai attendu une dizaine d’année et à chaque crue je me rendais au cimetière de Béhuard, et l’an passé, tout était réuni pour faire un cliché que j’aime bien ! Il faut être patient 🙂

 

Dominique Drouet -humaniste

© Dominique Drouet

 

Travailles-tu uniquement en numérique ou aussi en argentique ? Peux-tu nous parler de ton matériel ?

J’ai bien sûr commencé en argentique et suis passé au numérique quand Nikon a sorti son D100. Je pense quune personne qui a baroudé en argentique ne fera pas les mêmes images qu’un photographe qui n’a connu que le numérique. J’ai beaucoup travaillé à l’Hasselblad en argentique puis ensuite avec des dos Leaf. Maintenant je bosse au Nikon D5 avec comme optiques Nikon : 500mm, 80-200, 14-24, 24-70, 105 et 50 mm. En reportage humain, j’utilise le plus souvent mon Fuji XPRO2 avec un 18-55 mm. Je développe toutes mes photos dans Lightroom que je finalise parfois dans Photoshop.

 

As-tu des projets ou des idées pour 2018 ?

 On m’a commandé 2 nouveaux livres sur la Loire, un couleur et un N&B. Je n’ai pas encore donné mon accord, j’hésite à les faire à compte d’auteur pour tout maitriser de A à Z. Et une expo plein-air sur l’île de Béhuard pour 2018 ou 2019.

 

Le mot de la fin

   Le plus important en photo, c’est de prendre du plaisir à faire ce que l’on fait et se rendre disponible pour le sujet.

 

Tes liens internet

Site internet :  dominiquedrouet.com

Facebook : dominique.drouet.photographe

Pinterest : dominiquedrouetphotographe

 

Merci à Dominique de nous avoir accordé de son temps pour cet interview !

 

Dominique Drouet - Le Héron

© Dominique Drouet